Air pollué

Principe de fonctionnement des Biofiltres FUCHS

De l’air pur, naturellement

Le traitement de l’air pollué dans les Biofiltres est basé sur l’activité de micro-organismes (ex.: bactéries, champignons, levures) capables d’oxygéner biochimiquement des composés organiques et certaines substances gazeuses inorganiques (NH3, H2S). Ces substances sont dégradées en composants neutres et inodores. Le système des Biofiltres FUCHS étant basé sur des processus biologiques, les substances doivent être solubles dans l’eau, biodégradables et non toxiques pour les micro-organismes.

L’air pollué passe dans un premier temps par un épurateur. Il est ensuite traité selon les exigences en ce qui concerne les poussières, la température et l’humidité.

Des ventilateurs haut de gamme assurent le transport des gaz à traiter vers le module filtrant, au cœur de l’installation. Les micro-organismes se trouvant dans les matériaux filtrants (écorces, bois de racine, tourbe etc.) transforment principalement les substances gazeuses organiques en gaz neutres.